LA GRANDE PYRAMIDE ET LA BIBLE

Liste des publications  |  Commander  |  Contact

Lorsque Christophe Colomb découvrit l’Orénoque (fleuve d'Amérique du Sud de plus de 2000 km de long qui se jette dans l’Atlantique par un vaste delta), quelqu'un lui dit qu'il avait trouvé une île. À quoi il répondit : "Un fleuve comme celui-ci ne coule pas d'une île. Ce puissant torrent doit faire écouler les eaux d'un continent." De même, lorsque l'on considère la Grande Pyramide (ses perfections quant à sa position, ses proportions, sa structure, ses arrangements intérieurs, etc.), on est amené à la conclusion que ce monument "ne coule pas d'une île" (qu'il n'émane pas de la sagesse humaine), mais qu'il émane d'une sagesse infiniment supérieure.

Nous lisons dans la Bible (Romains 1 : 19-22) : "Car ce que l'on peut connaître de Dieu leur est manifeste [aux êtres humains], Dieu le leur ayant fait connaître. [Comment le leur a-t-Il fait connaître ?]. Car, depuis la création du monde, ce qui ne peut pas se voir de lui, à savoir, sa puissance éternelle et sa divinité [lesquelles sont invisibles], se voit comme à l'œil nu [se discerne par le moyen de l’intelligence], par les choses qui sont faites..."

Hébreux 3 : 4 : "Car toute maison est bâtie par quelqu’un [rien ne se fait tout seul] ; mais celui qui a bâti toutes choses [à la fois dans sa création et dans son plan de salut envers l'humanité], c'est Dieu." Or, la Grande Pyramide est le seul monument au monde dont l'Architecte soit Dieu lui-même.

 Esaïe 55 : 8-9 : "Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel ; car autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées."

Job 38 : 4-6 : "Où étais-tu quand j'ai jeté les fondations de la terre ? Dis-le, si tu as de l’intelligence. Qui en a réglé les mesures, si tu le sais ? Ou qui a étendu le niveau sur elle ? Sur quoi ses bases sont-elles plongées, ou qui en a posé la pierre angulaire ?" (1)

(1) "Pierre angulaire". "Pinnah" dans l'hébreu. Sens 1 : Pierre qui est à l'angle d'un édifice [Architecture]. Sens 2 : Fondement, base essentielle de quelque chose [Figuré]. Synonyme : principe. Dans ce passage, l'expression "pierre angulaire" se rapporte à la couche primitive entourant la Terre. Cependant, cette expression convient aussi à la Grande Pyramide, laquelle, de par ses volumes, proportions, etc., est un emblème de la Terre et du plan de Dieu qui s'y rapporte. Ainsi, par exemple, la coudée pyramidale, étalon de mesure utilisée dans la construction du monument, équivaut à la dix-millionième partie du rayon polaire de la Terre, soit 0,63566 m.

 

UN TRAITÉ SCIENTIFIQUE ÉCRIT DANS LA PIERRE

 

Les diagonales de base du monument, prolongées sur une carte vers le nord-est et le nord-ouest, enserrent exactement le delta du Nil, et le méridien central le divise en deux parties égales (voyez l'image ci-contre). Une telle précision ne pouvait pas être fortuite.

 

Cette relation particulière de la Grande Pyramide avec la côte fut découverte par M. Henry Mitchell, ingénieur hydrographe, chef du service topographique des côtes aux États-Unis, qui visita l’Égypte en 1868 pour constater les progrès des travaux du canal de Suez. C'est alors qu'il remarqua la courbure régulière de la côte nord de l'Égypte et il rechercha quel pouvait être le point central de son origine physique : il constata que ce centre était exactement occupé par la Grande Pyramide. Son étonnement fut profond et il s'exclama : « Ce monument occupe une situation physique plus importante que toute autre construction érigée par l'homme ».

AU CENTRE DES TERRES EMERGÉES

 

Le méridien et la latitude passant par le sommet de la pyramide traversent le maximum de terres et le minimum de mers ; ils séparent les terres émergées en deux parties égales [nord/sud ; est/ouest ; nord-est/sud-ouest ; et nord-ouest/sud-est], conditions que ne remplissent pas d'autres méridiens et latitudes. Cette division idéale implique une connaissance de la terre entière.

 Quelle était donc l'intention de l'Architecte ? Pour éluder la question, on attribue aux Égyptiens de l'époque une science très poussée, voire secrète, qui se serait perdue et dont on ne pourrait qu'admirer la profondeur et l'exactitude. Cette conjecture élèverait ces savants égyptiens à une position que même les savants actuels n'occupent pas.

UNE STRUCTURE UNIQUE

 

Ci-contre, la structure interne de la Grande Pyramide. Notez la particularité du « Puits » (J)  [ joignant le couloir descendant (L) à la partie supérieure (G, F, E, etc.) ] : c’est le seul couloir qui ne soit pas rectiligne et dont la finalité est dénuée de sens, à moins qu’on lui admette une finalité symbolique, constituant ainsi la clé pour l’interprétation de tous les passages et chambres.

 

Légende du Plan

 

A - Pierre maîtresse  B - Conduits d'aération  C - Saint des saints  D - Antichambre  E - Grande galerie  F - Chambre médiane  G - Passage horizontal  H - Premier passage ascendant  I - Bouchon de granit  J - Puits de descente  K - Grotte naturelle  L - Passage descendant  M - Chambre souterraine  N - Entrée  Angle : 26° 18' 9,7"

 

Un architecte a pu dire : « On dirait de la maçonnerie géante assemblée à la loupe par un horloger ».

 

UN AUTEL ET UN SIGNE

 

ésaïe 19 : 19-20 : « En ce jour-là, il y aura un autel [élevé] à l’Éternel au milieu du pays d’Égypte [entre la Haute et la Basse Égypte] et, à la frontière même [des deux anciennes Égyptes), un monument [dédié] à l’Éternel ; et ce sera un signe [c.-à-d. un symbole] et un témoignage à l’Éternel des armées dans le pays d'Égypte ».

● Pourquoi, quand, et par qui fut-elle construite ?  -  Importance de sa situation  -  Son témoignage relatif à l'Histoire de l'Humanité, etc... — Voyez la borchure  La Grande Pyramide ● La Bible fait référence à la structure pyramidale  -  Ses passages et chambres confirment le Plan de Dieu contenu dans la Bible -  La chute de l'homme  - La première venue du Messie  -  Le Puits  -  La période entière du salut, etc...  — Voyez la brochure  La Grande Pyramide et la Bible

 

SITES CONNEXES

M.M.I.L.
Etudes bibliques et Commission d'Israël

Abonnement (gratuit) d'un an à la revue
L'ETENDARD DE LA BIBLE

L'homme questionne et Dieu répond

Pensées pascales 2016

Liste des publications  |  Commander  |  Contact